Port de Lille

 

Il s’agit du site originel, celui sur lequel les premiers aménagements ont été faits au lendemain de la seconde guerre mondiale.

 

Il s’étend sur une surface de 57 hectares, à cheval sur les communes de Lille et de Loos, le long du Canal de la Deûle et à l’emplacement des anciennes fortifications de la ville.

 

Les premiers quais ont été aménagés en 1946 et le premier entrepôt (Hangar A) est sorti de terre en 1947. A l’époque, le port se trouvait à l’écart du
centre-ville, ce n’est que plusieurs années plus tard que l’expansion du cœur urbain et le développement des zones périphériques (Bois-Blanc, Lambersart, Lomme …) ont abouti à l’enclavement du Port. Son développement a abouti à la disparition et au démantèlement du Port Vauban, qui assurait les fonctions portuaires depuis sa création en 1858.

 

Le Port de Lille bénéficie d’une situation stratégique à plusieurs titres :

Ø  Il est situé à proximité du centre-ville de Lille, ce qui le prédispose à des fonctions de distribution urbaine et d’implication dans la filière valorisation/recyclage,

Ø  Il dispose d’accès multimodaux directs : il est desservi par le Canal de la Deûle à grand gabarit, plus de 15 km de voies ferrées le sillonnent, il est situé en prise directe avec l’autoroute A25 et le périphérique lillois
(150 mètres),

Ø  Le Port de Lille est facilement accessible pour les personnes qui y travaillent et les visiteurs : la station de métro « Port de Lille » s’ouvre face au siège administratif (Place Leroux de Fauquemont) et des parkings gratuits y sont disponibles.

 

Plusieurs dizaines d’entreprises de toutes tailles y sont implantées et s’y développent. Parmi les éléments les plus structurants qui y sont localisés, on peut citer notamment :

Ø  Le Centre Inter-Transports, qui représente près de 6 000 m² de bureaux à la location, accueillant entre autres les Services de la Douane, de la Navigation et le restaurant « L’Amiral »,

Ø  La Plate-forme de Transferts Intermodaux, avec le terminal spécialisé LCT (Lille conteneurs Terminal) qui accueille tous types de conteneurs ISO et le Terminal Multi-Usages pour la manutention des colis lourds et hors-normes,

Ø  Le Centre de Tri sélectif de Lille Métropole Communauté Urbaine,

Ø  Le Centre Multimodal de Distribution Urbaine (CMDU©) s’y déploie dans sa version expérimentale mais les travaux sont en cours pour l’aménagement de la phase opérationnelle.

 

La position privilégiée du Port de Lille lui permet d’être le deuxième site traitant le volume de trafic le plus important parmi tous ceux de Ports de Lille
(1 895 220 Tonnes en 2012). Il occupe cependant la première place en matière d’emplois, avec 2 096 emplois recensés lors de l’enquête de 2012, dont 1 174 directs. En matière d’activités, les entreprises présentes sur le site ont généré un chiffre d’affaires total de 263 millions d’euros et 78 millions d’euros de valeur ajoutée.